La « Zille », embarcation traditionnelle emblématique du Haut-Danube

Rappelons en préambule que le Danube est navigable pour le grand gabarit1 sur 2414 km (longueur totale 2888 km). En comparaison le Rhin (1232, 7 km) n’est navigable pour celui-ci que sur 883 km (grands gabarits) et le Rhône (813 km) sur 310 km.

La Zille, qu’on peut trouver traduite en français sous le nom de Zielle, comptait autrefois avec les plates (Plätte), parmi les bateaux les plus populaires sur le Haut-Danube allemand et autrichien. C’est principalement une barque de transport de marchandises ou de passagers, en particulier du sel, abondant dans la région du Salzkammergut. Il existe de nombreuses variétés de Zille. 

De construction en bois, cette embarcation est de conception très rudimentaire mais sa forme est toutefois parfaitement adaptée aux spécificités de navigation sur le fleuve avec un fond plat sans quille, des extrémités relevées et des côtés assemblés à angle vif avec le fond. L’assemblage des pièces du fond et des flancs du bateau est maintenu par la pose de petites équerres en bois les Kipfen. Le joint entre deux planches est traditionnellement étanchéifié par un calfatage de mousse et de lichen qui peut être renforcé en enduisant les coutures de goudron de résine obtenue par distillation lors de la production de charbon de bois.

Zille dans le port de Linz

Zille dans le port de Linz (Haute-Autriche), gravure d’époque

D’une dimension comprise entre 5 et 30 m la Zille est donc à la fois souple et résistante, relativement légère, nécessitant peu de puissance pour se déplacer. Elle glisse admirablement bien sur l’eau. Sa manoeuvre reste toutefois délicate, voire dangereuse du fait de son fond plat, des courants, des caprices du vent et du fleuve qui parait bien assagi aujourd’hui en comparaison de celui d’avant les aménagements pour la navigation. Aussi l’équipage, qui comprend au minimum un Nauferg (patron d’embarcation), un Steurer (pilote), responsable des avirons et des gouvernails de poupe et un ou plusieurs Schiffsmann (marinier) selon la taille de l’embarcation doit-il avoir une longue expérience fluviale, bien  coordonner les manoeuvres tout en surveillant attentivement les récifs et les rochers dans le lit du fleuve afin de les contourner avec habilité dans le sens du courant. Lorsqu’il faut remonter celui-ci, la tâche n’est guère plus facile et l’on doit faire appel à des équipages de chevaux ou même dans certains cas à des haleurs professionnels parfois réquisitionnés (prisonniers) qui tirent les Zilles ou autres embarcations vers l’amont depuis la rive sur des chemins de halage voire aussi parfois, suivant les conditions météo et le relief des rives, dans l’eau !

Les Zille peuvent être munies de voile (navigation sur les lacs) ou de rames en plus des gouvernails de poupe. Elles peuvent être réunies à contre-courant en train de bateaux avec les grandes Plätten (Plates) des villes, typiques de la navigation danubienne. En cas de conflit, ces embarcations de transport de marchandises pouvaient être aussi réquisitionnées et armées (sans canon), dotées de voiles et d’avirons et pourvu d’un équipage de trente à quarante soldats-rameurs solidement équipés pour compléter la flottille impériale autrichienne du Danube. Sur l’affluent alpin de la rive gauche du Danube, die Traun, des forces de police, chargées de protéger l’important commerce du sel, utilisèrent la Zille pour leurs missions de surveillance et de répression des vols et de la contrebande. Cette embarcation servit encore pour la construction de pont de bateaux nécessaire au passage d’un fleuve lors de campagnes militaires comme celles menées contre La Grande Porte (Empire ottoman) au XVIIe siècle ou de bateau de pêche.

La Zille pourrait partager une origine commune avec le futreau ligérien et le Weidling du Haut-Rhin.

Aujourd’hui certaines Zille aménagées font office de petits Fähre (bacs) pour les transports de piétons, randonneurs et  cyclo-randonneurs sur le Danube autrichien comme à Schlögen, Grein, Dürnstein ou encore ailleurs.

Bac Grein-Schwallenburg

Le bac Grein-Schwallenburg (Haute-Autriche), une jolie Zille traditionnelle réaménagée pour le transport des piétons et des cyclo-randonneurs, photo © Danube-culture, droits réservés

Deux charpentiers de marine dont Rudolf Königsdorfer continuent à construire de nos jours ce type de bateau en bois à Niederanna (Haute-Autriche) et il n’est pas rare d’en voir naviguer sur cette partie du fleuve.

Eric Baude, © Danube-culture, droits réservés, mis à jour octobre 2019

Notes :
1 Le grand gabarit concerne les voies classées de 4 à 6 pour des unités fluviales de 1 000 tonnes et plus. Le moyen gabarit correspond aux classes 2 et 3 pour des tonnages compris entre 400 et 1 000 tonnes. Enfin, le petit gabarit, dit gabarit «Freycinet», représente les unités comprises entre 250 et 400 tonnes (classe 1). En pratique, le gabarit 0 (de 50 à 250 tonnes) n’est plus utilisé pour le transport.

Sources :
BUFFE, Noël, Les marines du Danube, 1526-1918, Éditions Lavauzelle, Panazol, 2011
MEIßINGER, Otto, Die historische Donauschiffahrt, Holzschiffe und Flöße, Gugler, Melk, 1990 (deuxième édition)
REICHARD, M., Le voyageur en Allemagne et en Suisse…, Manuel à l’usage de tout le monde. Douzième édition, De nouveau rectifiée, corrigée, et complétée par F. A. Herbig., tome premier., A Berlin, Chez Fréd. Aug. Herbig, Libraire. A Paris chez Brockhaus et Avenarius et chez Renouard et Co., 1844.

Chez les Königsdorfer de Niederrana (Haute-Autriche), charpentiers de Zille depuis plusieurs générations. Quand la tradition se régénère.  
www.zille.at
Telefon: +43 7285 508
E-Mail: koenigsdorfer@zille.at

Maria am Gestade, (Notre-Dame-du-Rivage), église des bateliers et des pêcheurs du Danube

Les grands travaux de régulation et d’aménagement du fleuve, la construction du Donaukanal (Canal du Danube) et les importantes rénovations urbaines au XIXème siècle ont bousculé la physionomie du premier arrondissement de la capitale autrichienne. L’emplacement originel de l’église dominait le bras du Danube. Son clocher a ainsi longtemps servi de point de repère pour les bateliers qui en firent aussi, avec les pêcheurs, jusque dans la seconde moitié du XIXème siècle, un de leurs lieux de pèlerinage favoris. L’église garde encore dans son nom l’écho de son lien privilégié avec le fleuve et la navigation fluviale.

C. Pekarek, Maria am Gestade, 1928

Un sanctuaire à l’histoire mouvementée

Il n’est pas impossible que la première chapelle chrétienne ait été construite à cet emplacement sur le site d’un sanctuaire romain. Des fouilles archéologiques ont permis de retrouver sur les lieux des vestiges de l’antiquité romaine.

   Certaines sources font remonter la fondation du sanctuaire à l’an 880. Madalvin, alors évêque de Passau, aurait confié à un moine du nom d’Alfied le soin d’ériger un petit édifice religieux. Celui-ci devient ensuite la propriété de moines « écossais et irlandais » peu après la fondation par ces derniers de la Schottenstift (Abbaye écossaise) en 1160. C’est à cette époque qu’il est fait mention pour la première fois d’une chapelle sur le site de l’église actuelle.

  Un important incendie ravage Vienne en 1262. L’édifice n’est pas épargné.  Il sera reconstruit une dizaine d’années plus tard. La chapelle entre en possession de la famille von Greif vers 1330. Elle fait reconstruire intégralement le choeur en style gothique rayonnant. Il se pourrait que ce fut dans l’intention d’en faire un caveau familial.

Le choeur, l’autel et les vitraux, photo Danube-culture, droits réservés

   Le chœur est achevé en 1367. le clocher, elle, n’en est qu’à ses commencements lorsque, en 1391, l’église change une fois de plus de propriétaire. Le nouveau maître des lieux, le Freiherr (baron) Hans von Liechtenstein-Nikolsburg (vers 1340-1398), souhaite donner au sanctuaire une importance qu’il n’avait pas encore acquise et choisit pour cela un architecte renommé : Michael Knab, dit Maître Michael (vers 1340/1350-ap. 1399).

L’autel, photo Danube-culture, droits réservés

Maître Michael Knab de Wiener Neustadt  est l’architecte attitré du duc Albrecht d’Autriche III (1349-1395) pour lequel il a dessiné les plan du château de Laxenbourg. Il a aussi réalisé la tour sud de la cathédrale Saint-Étienne. C’est donc un architecte déjà expérimenté que le Freiherr von Liechtenstein-Nikolsburg a choisi pour dessiner les plans de la nouvelle nef de Maria am Gestade en remplacement de l’ancien bâtiment de 1276 et poursuivre l’édification du clocher.

Détail de l’autel, photo Danube-culture, droits réservés

   De nombreuses contraintes s’imposent à l’architecte. Le côté sud de la rue de Passau est déjà construit et l’escarpement au Nord et à l’Ouest limite l’espace constructible. Non seulement la nef ne pourra pas être plus longue que le chœur (l’une et l’autre parties de l’édifice sont de taille égale) mais elle devra même être plus étroite que celui-ci. À cela s’ajoute le caractère accidenté du terrain où l’on doit tenir compte des ruines du rempart de l’époque romaine ainsi que la nécessité d’opérer un coude pour agrandir l’église. L’architecte compensera en hauteur ce qui manque en largeur. En résulte le caractère étonnant des proportions de l’église, encore accentué par sa situation en surplomb ; la nef s’élève à 33 mètres de haut pour une largeur de seulement 9, 7 mètres.

La flèche en pierre ajourée du clocher heptagonal, photo Danube-culture, droits réservés

   La construction de la nef dure de 1394 à 1414 tandis que l’érection du clocher heptagonal se poursuivra jusqu’en 1417. Il est surmonté d’une flèche en pierre ajourée, véritable chef d’œuvre du gothique flamboyant en Autriche. Le chiffre sept correspond aux sept douleurs de la Vierge Marie.

Le couronnement de Marie, 1460, photo Danube-culture, droits réservés

L’annonciation faite à Marie, 1460, photo Danube-culture, droits réservés

   Les deux panneaux peints du choeur, œuvres anonymes datant de 1460, représentent le Couronnement de Marie, à droite de l’autel et l’Annonciation sur la gauche. Sur l’autre face du premier panneau, on trouve une représentation de la Crucifixion et sur le second, du Mont des Oliviers. L’influence flamande est notable, notamment dans la représentation des étoffes et la richesse des coloris. On remarquera la nuée d’anges, chacun différenciés et dotés d’une très grande grâce, selon l’école de peinture allemande, certains jouant d’un instrument de musique, d’autres tout simplement occupés à porter la robe de Marie ou à en rectifier un pli.

   Les vitraux vont ouvrir l’édifice à la lumière. Les quatre superbes vitraux de l’abside de Maria am Gestade ont été reconstitués à partir d’éléments originaux des XIVème et XVème siècles.

   Dans le chœur et la nef, adossées aux piliers dans la partie droite de la nef près de la chapelle Saint-Clément se tiennent des statues gracieuses, parmi lesquelles celle de l’archange Gabriel et une statue de Marie (vers 1350). Les reliefs du portail d’entrée dans le chœur représentent la Vierge protectrice et le couronnement de Marie. Le tympan du portail Ouest, au-dessus du grand escalier, représente les deux apôtres Jean. Il est surmonté d’un baldaquin de pierre dont la pointe renvoie à celle qui surmonte la dentelle de pierre du clocher, contribuant ainsi à l’unité architecturale de l’édifice.

Le choeur et la nef centrale

   La paroisse restera prospère pendant la Renaissance comme en témoigne la présence, exceptionnelle à Vienne, d’éléments de style Renaissance dans l’église, le superbe buffet d’orgue (1515) et, dans une chapelle attenante à l’église, un précieux petit autel de pierre (1520), avec le nom de son commanditaire, Johann Perger.

   En 1683, les bombardements des armées ottomanes lors siège de Vienne  n’épargne pas l’église dont le clocher, détruit, sera reconstruit cinq ans plus tard.

   Maria am Gestade, qui est entretemps revenue à l’évêché de Passau en 1409, reste la propriété des princes-évêques de Passau jusqu’en 1784. Avec la sécularisation de l’ancienne principauté ecclésiastique de Passau par l’empereur Joseph II, Maria am Gestade devient la propriété de l’État autrichien. Délabrée, servant d’entrepôt, l’église tombe en ruine. L’empereur-philosophe envisage sa destruction. Seul le coût d’une telle opération l’en dissuade.

   François Ier de Habsbourg (1768-1835) rouvre l’église au culte et la confie à l‘ordre du Très Saint Rédempteur en 1820.

   L’église fera alors l’objet d’importants travaux qui se poursuivront jusqu’au premier tiers du XXème siècle. Le chœur est doté d’un important maître-autel néo-gothique intégrant quelques éléments d’inspiration baroque. Les mosaïques et les statues qui surplombent le portail ouest  datent de cette même époque.

   Le bras du Danube est aménagé en canal et des immeubles sont construits sur les rives et enserrent Maria am Gestade comme dans un étau. Un grand escalier est construit grâce auquel l’église peut apaiser la pesanteur de l’ environnement architectural voisin.

   Du fait de la présence des reliques de Saint Clément Marie Hofbauer, d’origine morave, Maria am Gestade est l’église de la communauté tchèque de Vienne tout comme elle est également celle de la communauté française de la capitale autrichienne. 

Sources :

Wolfgang J. Bandion, Steinerne Zeugen des Glaubens. Die Heiligen Stätten der Stadt Wien, Wien,Herold, 1989
Felix Czeike, Wien, Kunst und Kultur-Lexikon, Stadtführer und Handbuch, München, Süddeutscher Verlag, 1976
Felix Czeike, Wien, Innere Stadt, Kunst-und Kulturführer, Jugend und Volk, Ed. Wien, Dachs-Verlag, Wien, 1993
Carl Dilgskron, Geschichte der Kirche unserer lieben Frau am Gestade zu Wien, 1882, Dom-und Diözesanmuseum (Katalog 1987)
Franz Eppel, Die Kirche Maria am Gestade in Wien, Salzburg, 1960
Rudolf Geyer, Handbuch der Wiener Matriken, Ein Hilfswerk für Matriken-Führer und Familienforscher,Verlag d. Österr. Inst. für Genealogie, Familienrecht und Wappenkunde, Wien, 1929
Gustav Gugitz, Bibliographie zur Geschichte und Stadtkunde von Wien, Hg. vom Verein für Landeskunde von Niederösterreich und Wien, Band 3 : « Allgemeine und besondere Topographie von Wien », Jugend & Volk, Wien 1956
P. Josef Löw, Maria am Gestade, Ein Führer, Wien, 1931
Alfred Missong, Heiliges Wien, Ein Führer durch Wiens Kirchen und Kapellen, Wiener Dom-Verlag, Wien, 1970
Richard Perger, Walther Brauneis, « Die mittelalterlichen Kirchen und Klöster Wiens »Zsolnay (Wiener Geschichtsbücher, 19/20), Wien, 1977
Richard Perger, « Ein Marienaltärchen von 1494 aus der Kirche Maria am Gestade in Wien », In Österreichische Zeitschrift für Kunst und Denkmalpflege, Hg. vom Österreichischen Bundesdenkmalamt, Horn-Wien, Berger / Wien-München, Schroll, 1970
Alfred Schnerich, Wiens Kirchen und Kapellen in kunst- und kulturgeschichtlicher Darstellung, Zürich -Wien, Amalthea 1921

Communauté catholique française de Vienne
www.ccfv.at

Site de la cathédrale saint-Étienne de Vienne
www.stephanskirche.at

Ports de plaisance, emplacements d’amarrage, barrages-écluses et autres informations pour naviguer sur le Danube allemand : du Km 2415, 2 au Km 2203, 3

Km 2414, 2
Kelheim
Il n’est pas possible de s’amarrer sur les quais de la vieille ville de Kelheim. Voir au Km 2414, 7 Marina Saal.
Au dessus de la ville sur le Michelsberg se tient la Befreiungshalle, le Temple de la libération, inauguré par Louis Ier de Bavière le 18 octobre 1863 en commémoration des victoires sur Napoléon des 18 octobre 1813 et 1815.

La Befreiungshalle, photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2414,7, rive gauche
Confluent du canal Main-Donau avec le Danube
Début de la route fluviale danubienne internationale régie par la Commission du Danube selon la convention de Belgrade (1948)

Km 2410, rive droite
Marina Saal
Mouillage minimum : 1,80 m – 2 m
Eau, électricité, douches, wc, WLAN, location de vélos, service de réparation, station-service, restaurant. La prochaine station-service en aval se trouve à Schlögen (Autriche)
Liaison par bus depuis la marina pour Kelheim ou 15 mn à bicyclette.
Contacts :
(Boote Yachten Marina Saal)
Tél. : 0049/9441/68 86 60

www.marina-saal.de

Marina de Saal au coucher du soleil, photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2403,05, rive gauche
Port de plaisance de Donautal-Kapfelberg
Un bel emplacement mais très fréquenté !
Mouillage minimum : 1,2 m, entrée du port : 2 m
Eau, électricité, douches. Grue de levage.
30 mn à pied de Kelheim
Réparation et entretien : Vogel Service Marine, tel. +49/9405/953 00
Contacts :
Sportboothafen Donautal/Kapfelberg
Tél. du port : 0049/9404/51 69
ou Willi Mannsdorfer
Tél. :  0049/9441/76 61
Tél. port. / 0049/170/815 76 61

www.yachthafen-donautal.de

Port de plaisance « Donautal », photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2397,1
Écluse pour les bateaux de plaisance et écluse de Bad Abbach
Canal 19
Contacts :
Tél. : 0049/9405/12 76

Km 2386,9, rive gauche
Port de plaisance de Sinzing
Longueur maximale : 10 m
Mouillage minimum : 2 m
Eau, électricité, douches/WC, WLAN, grue
Contacts :
Sportboothafen Sinzing
www.mwsc-regensburg.de

Km 2381,3
Écluse pour les bateaux de plaisance de Regensburg
Contacts :
Tél. : 0049/941/854 58

Canal 21

Km 2380,5, rive gauche du bras sud du Danube
Port de plaisance de Regensburg
Les deux premiers pontons appartiennent au Club de bateaux à moteur et de sports nautiques de Regensburg (MWSV Regensburg)
Mouillage minimum : 1,5 à 2 m
Eau, électricité, grue
Contacts :
MWSV Regensburg
Josef Antes tél. : 0049/941/99 77 77

Bureau du club, tél.  : 0049/941 869 69, portable : 0049/171/515 76 11
Le troisième ponton appartient au Bootshaus Kainz
Eau, électricité, douches/WC
Contacts :
Tél. 0049/941/56 05 86

Le quatrième ponton appartient également au Club de bateaux à moteur et de sports nautiques de Regensburg. Voir ci-dessus.
Contacts:
Tél. portable : 0049/170/ 238 75 83

Km 2379,6
Pont de pierre historique et légendaire de Regensburg, l’un des plus beaux ouvrages de ce type sur le fleuve.

Le vieux pont de pierre de Regensburg, le pont le plus ancien du Danube encore en activité, photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2377, rive droite
Marina de Regensburg, dans le quartier industriel
Mouillage minimum : 1,5 m
Longueur maximum : 16 m
Eau, électricité, douches/WC
A 15 mn à bicyclette de la vieille ville.
Contacts :
0049/171/212 31 54

Le musée de la navigation de Regensburg, photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2368,8, rive gauche
Walhalla, pompeux panthéon bavarois de style néo-grec construit par Louis Ier de Bavière.

Le Walhalla, photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2354,3, rive gauche
Écluse de Geisling
Contacts

Canal 22
Tél. : 0049/9481/943 67 31 11

Km 2329,7, rive gauche
Écluse de Straubing
Canal 18
Tél. : 0049/9421/43 07 01 11

Km 2325, rive droite
Straubing
On peut s’arrêter pour un court moment dans le port de l’Office de la navigation et de l’eau.
Contacts :
WSA Regensburg, antenne de Straubing
Tél : . 0049/9421/43 07 00
Il existe depuis peu sur la rive nord un emplacement  en libre-accès près du pont du château. L’entrée du bras sud se fait au Km 2320.
 

Entretien et réparations :
Marine Center Straubing

Tél. : 0049/9421/311 39
Marine-center-straubing.de

Km 2314, rive droite
Port de plaisance Club de bateaux à moteur et de sports nautiques de Straubing
Pour les bateaux de moins de 3 t, weekends et jours fériés.
Mouillage minimum : 1 m voire en dessous, sonder de préférence ou appeler le club.
Eau, électricité, douches/WC, WLAN, slip.
Contacts :
MWSC Straubing
Walter Dörfl
Tél. :  0049/9421/311 39
Tél. du club :  0049/9421/100 81
www.mwsc.de

Km 2288,5, rive gauche
Club de bateaux à moteur de Deggendorf-Metten
Weekend et jours fériés
Mouillage minimum : 1,5 m
Contacts :
MBC Deggendorf
Günther Vornehm
Tél. portable : 0049/171/ 807 10 99

Km 2283,9, rive gauche
Port de refuge de Deggendorf
Club de bateaux à moteur de Basse-Bavière-Landshut
Mouillage minimum : 1,5 m
Eau,électricité, douches/WC. Une station-service est à 300 m sir la route. Supermarché à 700 m.
Contacts :
Heinz Schinhärl, responsable des emplacements
Tél. portable : 0049/151/12 23 82 02
0049/171/213 03 4

Km 2281,8, rive droite
Confluent de l’Isar avec le Danube
Attention aux bancs de sable dans le périmètre du confluent !

Km 2256,6, rive gauche
Club de bateaux à moteur de Hofkirchen
Un joli petit port.
Mouillage minimum : 2,20 m
Eau, électricité, douches/WC, WLAN, grue.
Contacts :
MBC Hofkirchen
Jochen Reckzeh
Tél.portable : 0049/173/353 19 62

www.mbc-hofkirchen.de

Km 2249,2, rive gauche
Port de plaisance de Vilshofen
Mouillage minimum : 2 m
Eau, électricité,  douches, slip.
Contacts :
Fritz Höckel
Tél. portable : 0049/171/310 02 17
0049/171/453 41 4
http://www.bsv-vilshofen.de

Km 2237,8, rive gauche
Ponton de l’Auberge « Fischerstüberl »
Contacts :
Robert Heller
Tél. : 0049/8546/624
www.hellers.info

Km 2234,5, rive gauche
Port de plaisance de Schalding
Club des amis des sports nautiques de Passau. Peu de places. Mieux vaut appeler le club au préalable.
Longueur maximum : 8 m
Mouillage minimum : 1,5 m
Eau, électricité, douches/WC, slip. 

Contacts :
Raimund Towara
portable : 0049/171/404 04 39
Tél. du club : 0049/851/717 57

Km 2232,5, rive gauche
Port de plaisance de Heining (Passau)
Club de bateaux à moteur de Passau
Eau, électricité, douches/WC, WLAN, slip. Possibilité de cuisiner, petite piscine, location de vélos. 20 mn du centre ville en bus.
Une visite dans la vieille ville de Passau s’impose.
Contacts :
0049/160/92 21 32 35
Josef Aulinger,
tel. +49/851/822 22,
portable +49/179/476 04 87

www.myc-passau.de

Km 2230,7
Écluse de Kachlet
Contacts : 
Canal 20
Tél. : 0049/851/95 51 92 11

Km 2228,5, rive gauche
Port industriel et commercial de Racklau (Passau)
Interdit au bateaux de plaisance

Km 2228
Passau, la belle ville aux trois rivières ou la « Venise bavaroise »

Km 2225, 4 et 2225, 2
Confluent de l’Inn (rive droite) et de l’Ilz (rive gauche) avec le Danube.
Certains affirment qu’ici le débit de l’Inn est supérieur à celui du Danube. 

Confluent de l’Inn (à gauche) et de l’Ilz (à droite) avec le Danube à Passau, photo droits réservés

 

Km 2223, 3
Après le pont « Kräutelstein » commence sur la rive droite le territoire autrichien. La rive gauche reste en territoire allemand jusqu’à l’écluse-barrage de Jochenstein, le milieu du fleuve délimitant la frontière entre les deux pays.

Km 2222,1, rive gauche
Le port de refuge pour les bateaux de plaisance de Lindau n’est accessible qu’en en cas de problème.

Km 2215,5, rive gauche
Confluent de l’Erlau avec le Danube.
Possibilité d’ancrer dans le confluent pour de petits bateaux de plaisance. 

Km 2211,8, rive gauche
Port de plaisance d’Obernzell. Le dernier port de plaisance sur le territoire allemand avant la frontière avec l’Autriche.
Mouillage minimum : 1,5 m
Eau, électricité, douches/WC, WLAN, slip, grue. Piscine à proximité, pizzeria.
Contacts :
Franz Maier, capitaine de port
Tél. portable : 0049/151/46 63 68 12
https://marinas.info/marina/hafen-obernzell

Km 2207,6, rive gauche
Possibilité de s’amarrer au ponton de l’auberge «Kohlbachmühle»
Cuisine régionale.

Km 2205,6, rive gauche
Port privé de Grünau.
Ce port n’est pas accessible aux visiteurs.

Le Danube à la hauteur du barrage de Jochenstein, photo © Danube-culture, droits réservés

Km 2203,3
Écluse et barrage de Jochenstein
Contacts :
Canal 22
Tél. : 0049/8591/91 19 81 11
Toute proche de l’écluse-barrage de Jochenstein, sur la rive gauche allemande, se tient la « Haus am Strom » (« La Maison au bord du  fleuve »). Exposition sur le thème de l’eau et de l’environnement.
www.hausamstrom.de

La « Maison au bord du fleuve », centre d’informations sur la biodiversité du Haut-Danube, photo © Danube-culture, droits réservés

Eric Baude © Danube-culture, droits réservés
Mis à jour le 3 octobre 2018.
Sous réserves de modifications

Ports de plaisance, emplacements d’amarrage, barrages-écluses et autres informations pour naviguer sur le Danube autrichien (I) : du Km 2215 (rive gauche) au Km 2058, 5 (Ybbs/Donau)

Km 2215
Rive gauche
Château-fort moyen-âgeux de Krämpelstein (propriété privée, pas de visite).  Ce château-fort a appartenu autrefois aux évêques de Passau qui exigeaient un droit de passage pour les bateaux. Il a été dans les années soixante, le siège du club de bateaux à moteur de Krämpelstein.

Km 2213
Rive droite
Emplacement d’amarrage (20 m) de la communauté de communes d’Esternberg

Km 2208, 4
Rive droite
Port de plaisance de Kasten
Longueur maximum : 15 m, mouillage : 1, 5 m
Informations et contacts :
Tobias Ebner
Tél. portable : 0049/172 8588548
Johann Pilsl
Tél. : 0043/7714/81 21
Herbert Bauer
Tél. : 0043/7714/80 20

Km 2203, 3
Barrage-écluse de Jochenstein
Contacts :
Tél. : 0049/8591/ 91 19 81 11
Canal 22
Toute proche de l’écluse-barrage de Jochenstein, sur la rive gauche allemande, se tient la « Haus am Strom » (« La Maison au bord du fleuve ») : expositions sur le thème de l’eau et de l’environnement.
www.hausamstrom.de
Ne pas manquer d’admirer au passage la jolie sirène de Jochenstein (rive droite)

Km 2200, 6
Rive droite
Amarrage autorisé et gratuit au ponton ( longueur : 200 m) de la commune d’Engelhartszell
Cafés, restaurants, station-service dans le village.
Parc pédagogique d’attraction «Donauwelt» (ouvert de mai à septembre)
www.donau-welt.at
Belle abbaye cistercienne trappiste d’Engelhartszell, seule abbaye cistercienne trappiste d’Autriche
www.stift-engelszell.at

Km 2197, 6
Rive gauche
Port de plaisance de Schattental
Longueur maximale : 8 m, mouillage : 3 m, eau et électricité au ponton, douches à l’auberge « Luger ». Excellente cuisine !
☛ Le tirant d’eau à l’entrée du port peut être réduit à 1 m en fonction de l’ensablement.
Contacts :
Gasthof Luger
Tel. : 0043/7285507
office@gasthof-luger.at
www.gasthof-luger.at

Km 2197
Rive gauche
Château fortifié de Rannariedl (XIIIème siècle)

Km 2194, 8
Rive gauche
Commune de Niederanna
Emplacement d’amarrage de l’auberge «Draxler»
Contacts :
Auberge «Draxler»
Tél. : 0043/728 55/11
Les fameuses embarcations en bois danubiennes à rames et à moteur les « Zille »,  sont encore fabriquées dans ce village par deux artisans.
Rudolf Königsdorfer
Tel : 0043/7285 508
www.zille.at
Anton Witt
Tel. : 0043 7285 63 90

Km 2188, 5
Rive gauche
Ruines du château-fort de Haichenbach
Ancienne forteresse romaine

Km 2187
Rive droite
Port de plaisance de Schlögen
Contacts :
Tél. 0043/7279/87 22 ou 0043/7279/82 41

www.freizeitanlage-schloegen.at
Un endroit magique où il faut impérativement faire halte. Extraordinaire boucle de Schlögen, un des plus beaux panoramas du parcours du fleuve ! Le Danube effectue ici une rotation de 180°.
Beaucoup de monde à la belle saison sur l’eau et sur les rives.
Il est possible de voir des castors au bord du fleuve en soirée.

Km 2182, 5
Rive gauche
Emplacement d’amarrage des auberges «Reisinger» et «Zum Heiligen Nikolaus».
Il n’est pas possible d’y passer la nuit.

Km 2178
Rive gauche
Port de plaisance d’Obermühl au confluent de la Petite Mühl et du Danube
Contacts :
Gasthof « Gierlinger »
Tél. 0043/7286/72 13
www.gasthof-gierlinger.at

Gasthof « Aumüller »
Tél. 0043/7286/72 16

Km 2170,5
Rive gauche
Emplacement d’amarrage de l’auberge « In der Exlau »
☛ Mouillage réduit au ponton (0,5 m)
Contacts:
Famille Arnezeder
Tél. 0043/7232/29 07
www.gasthof-exlau.com

Km 2168, 2
Rive gauche
Port de plaisance d’Untermühl au confluent de la Grande Mühl avec le Danube. Bel emplacement !
Contacts :
Rudolf Helm, capitaine du port
Tél. 0043/7232/21 69
Port.
0043/664/344 53 10
www.sportboothafen.at
Château de Neuhaus (XIIIème siècle)

Km 2162, 7
Écluse d’Aschach
Contacts :
Canal 18
Tél. 0043/504/321 66 10

Km 2160
Rive gauche
Emplacement d’amarrage de la commune d’Aschach.
Il est préférable de passer la nuit au port de plaisance de Kachlet en aval.

Km 2159, 5
Rive gauche
Port de plaisance du club de bateaux à moteur de Kachlet. Bien équipé.
Contacts :
Tél. 0043/664/ 36 85

www.myc-kachlet.at

Km 2157
Rive droite
Port de plaisance de Branstatt
Longueur maximale 8 m
Contacts :
Auberge «Dieplinger»
Tél. 0043/664/131 57 86
www.langmayr.at
Distillerie sur place !

Km 2147
Écluse d’Ottensheim
Pontons d’attente pour les bateaux de plaisance en amont et aval de l’écluse
Canal 20
Contacts :
Tél. 0043/504/321 66 20

Km 2145, 5
Rive gauche
Ancien bras d’Altarm
Possibilité d’ancrer à l’entrée de l’ancien bras.
Navigation au moteur interdite au-delà.

Km 2144
Rive gauche
Emplacement d’amarrage d’Ottensheim
Contacts :
WGD Tourismus
Tél. 0043/732/ 727 78 11
www.oberoesterreich.at/ottensheim

☛ Attention au bac Ottensheim-Wilhering
Château d’Ottensheim (XIIIème siècle)
Magnifique cloître cirstercien de Wilhering (rive droite)

Km 2135
Rive droite
Linz, capitale de la Haute-Autriche, 200 000 habitants
Une ville culturelle et entreprenante très agréable à découvrir. Capitale européenne de la culture en 2009.
À ne pas manquer  : Ars Electronica (Musée du futur), le Lentos Museum, deux institutions au bord du  Danube,  la pimpante vieille ville et bien la véritable Tarte de Linz !
La ville de Linz classée UNESCO City of Media Arts
En 2016, la capitale européenne de la culture invite ses visiteurs à explorer une cité contemporaine, tournée vers l’avenir. L’objectif du syndicat d’initiative de Linz est de permettre de découvrir par les cinq sens la ville admise dans le Réseau des villes créa-tives de l’UNESCO.
Office du Tourisme de Linz :
Tél. 00/43/732 70 70 20 09
www.linz.at
linz-panorama.webfly.at

Km 2134, 6
Linz
Emplacement d’amarrage au bateau-restaurant «Li+do»
Contacts :
schiffART – li+do
schiffART – Kapitän Schaurecker
Tel. 0043/664/15 36 164
steuerfrau@liplusdo.at

La DSS (Station de bateaux de Linz) qui gère l’embarcadère des bateaux de croisières autorise les bateaux de plaisance à s’amarrer au ponton n°1  (km 2134, 5 rive droite).
Contacts :
Tél. 0043/7433/25 90 82

Km 2131, 8
Rive droite
Port de plaisance d’hiver de Linz
Le MYCN (Club de bateaux à moteur Nibelungen) accueille volontiers les visiteurs. Un club très actif.
Contacts :
Niclas Jancso

Tél. 0043/664 61 51 407
nicolas.jancso@outlook.com
ou
Hans Fritz Krempl
Tél. 0043/699/88 79 38 51
www.mycn.at

Km 2130
Rive droite
Port de plaisance « Steinernes Brückl »
Le port est géré par le club de bateaux à moteur Nibelungen (MYCN) et le club ASKÖ de Linz
Contacts :
Robert Robert Mayer (MYCN)
Tél. port. 0043/664/80 7
8 27 74
r.mayer@mycn.at
www.mycn.at

ASKÖ
Tél. 0043/732/794 590
www.askoe-wsk-linz-at
office@askoe-wsk-linz.at

Km 2124, 6
Rive droite
Confluent de la Traun avec le Danube

Km 2124
Rive gauche
Port de plaisance de Steyregg
Club de bateaux à moteur de Steyregg
Contacts :
Ernst Trahl (président du club)
Tél. port. 0043/676/88 60 02 07
www.mycs.at
info@mycs.at
Lac de baignade à proximité

Km 2119, 7
Écluse d’Abwinden-Asten
Contacts :
Canal 22
Tél. 0043/504/321 66 30

Km 2118, 5
Rive gauche
Ancien bras d’Abwinden
Possibilité d’ancrer en aval de l’écluse dans l’ancien bras d’Abwinden mais il faut sonder régulièrement la profondeur.

Km 2113, 5
Rive  droite
Bras secondaire d’Enhagen
Possibilité d’ancrer dans le bras secondaire. Il faut toutefois sonder régulièrement la profondeur avant de s’avancer dans celui-ci.

Km 2112
Mauthausen
La commune de Mauthausen autorise l’amarrage d’un ou deux bateaux de plaisance au ponton. Utiliser à cet effet les installations de couleur grise.
Le Club de bateaux à moteur de Mauthausen se trouve au port de plaisance d’Au (Km  2107,1).
Le mémorial du camp du concentration de Mauthausen (3 km du ponton).

Km 2111, 8
Confluent de l’Enns (320 km) avec le Danube
Port industriel d’Enns

Km 2108, 8
Rive droite
Canal de l’Enns
Après le confluent de l’Enns avec le Danube on peut s’amarrer avec un petit bateau sur la rive droite du Canal de l’Enns.
Contacts :
Josef Gatterbauer, commune de St. Pantaleon-Erla
Tél. port. 0043/676/603 90 48

Km 2108, 5
Rive gauche
Confluent de l’Aist avec le Danube

Km 2107, 1
Rive gauche
Port de plaisance d’Au/Danube
Contacts :
Tél. port. 0043/699 10 86 55 31
ch_schuhmayer(@)hotmail.com

www.myc-au.at
Club de bateaux à moteur de Mauthausen
M. Poppe, responsable
Tél. port. 0043/676/627 59 65
Stefan Kreuzer
Tél. port. 0043/676/362 83 41
Km 2095, 6

Écluse de Wallsee 
Contacts :
Tél. 0043/504/321 66 40
Canal 18

Km 2093, 5
Rive droite
Emplacement d’amarrage dans le bras mort de Wallsee, rive droite (Club de bateaux à moteur et de ski nautique de Wallsee) et rive gauche (Steyrer Yachtclub)
Contacts :
Club de bateaux à moteur de Wallsee
M. Mühlbacher, capitaine du port
Tél. port. 0043/664/ 351 92 62

Steyrer Yachtclub
Tél. port. 0043/664/115 28 94

Alexander Bruha, responsable du ponton
Tél. port. 0043/660 354 27 27

www.1syc.at
E-Mail: office@1syc.at

Km 2084, 3
Rive droite
Marina Raderbauer
Longueur maximale pour les bateaux de plaisance des visiteurs : 13, 50 m
Contacts :
Firma Alois Raderbauer
Tél. 00/43/676 38 37 688
marina@raderbauer.at
www.raderbauer.at
Château de Dornbach (fin XIXème), rive gauche. En aval d’Ardagger commence la région de la Strudengau, connue autrefois pour ses tourbillons, sa navigation délicate et ses légendes. De nombreuses ruines de châteaux-forts dominent les rives du Danube jusqu’à Ybbs.

Km 2082, 7
Rive droite
Port de plaisance d’Ardagger
Contacts :
Sigi Wagner
Tél. port. 0043/664/413 79 31

www.steckerlfisch-Ardagger.at

Km 2080, 9
Rive droite
Signal de Tiefenbach.
Le signal (feux) indique le chenal à suivre en aval à hauteur de l’île de Wörth (Km 2077,3). En général les avalant empruntent le chenal sud (Hössgang) et les montant le chenal nord (Strudenkanal). Le signal pour les montant se trouve à la hauteur de la commune de St. Nikola (km 2074, 8).
☛ Pour les bateaux sortant du port de plaisance de Grein (Km 2079, 4, rive gauche), il est nécessaire d’appeler le bureau de surveillance pour connaître le chenal à emprunter.
Contacts :
Tél. 0043/7268/320
ou 0043/7268/321 

Km 2079, 4
Rive gauche
Port de plaisance de Grein.
Faire attention aux bancs de sable près de la rive à l’entrée du port, à proximité de l’arrivée du petit torrent dans le Danube.
Possibilité de s’amarrer aux pontons du Verein Turul.
Contacts :
Robert Koller
Tél. port. 0043/664/211 90 13 

www.turul.at
Ne pas manquer de visiter le Musée de la Navigation sur le Danube (château), le théâtre Roccoco datant de 1791 (le plus ancien théâtre d’Autriche) et du côté de la gourmandise l’excellente Konditorei Schörgi.

P1050981

Port de plaisance de Grein/Donau (photo droits réservés)

Km 2079, 2
Rive gauche
Station de bateaux de croisière du Danube de Grein.
Les bateaux de plaisance doivent s’amarrer au ponton n°3.
Contacts :
Tél. 0043/7433/25 90 82

Km 2076
Rive gauche
Château-fort de Werfenstein

Km 2069, 4
Rive gauche
Emplacement d’amarrage de l’auberge « Ziseritsch » (Neustadtl/Donau)
Au pied des ruines du château-fort de Freyenstein
Contacts :
Tél. 0043/7471 2272
gasthofziseritsch@gmx.at

Km 2067, 6
Rive droite
Willersbach
Emplacement d’amarrage de la collectivité de Willersbach-Neustadtl

Km 2065, 7
Rive gauche
Confluent de L’Ysper avec le Danube

Km 2060, 4
Barrage-écluse d’Ybbs-Persenbeug
Contacts :
canal 20
Tél. 0043/504/321 66 50

Barrage d'Ybbs:Donau- Perseuburg_écluses

Portes d’entrée aval de l’écluse du barrage d’Ybbs-Persenbeug (photo droits réservés)

Km 2058, 5
Rive gauche
Emplacement d’amarrage de la commune d’Ybbs/Donau. L’emplacement sert également de ponton d’attente pour le passage de l’écluse. Il n’est pas possible d’y rester pour la nuit à cause du fort courant en aval du barrage.
Le centre historique de la petite ville d’Ybbs a été entièrement  rénové. Le grand batelier Matthias Feldmüller, surnommé « l’amiral du Danube », y avait sa maison. Elle se visite. Amusant musée de la bicyclette.
En aval d’Ybbs/Donau commence la région de la Nibelungengau dans laquelle se situe plusieurs épisodes de la Chanson des Nibelungen.

 

 

 

 

 

Retour en haut de page
elit. sed eget id, pulvinar libero. ut ante. porta. fringilla Donec ipsum