Le Danube à vélo (Eurovélo 6) : de Passau à Bratislava

Et si vous partiez cet été avec votre famille, vos enfants, vos proches, vos amis vous ou tout simplement seul(e) vous changer les idées, vous donner de l’air et vous offrir d’agréables sensations physiques et d’autres sortes tout en profitant de superbes paysages, d’un accueil prévenant et d’excellentes infrastructures ? Le parcours Passau-Vienne-Bratislava de l’Eurovélo 6 vous attend. Avec de bonnes informations et les réservations de vos hébergements en amont vous pouvez tout à fait organiser vous-mêmes votre parcours danubien.

Balisage de la piste cyclable l’Euro 6 sur la rive droite, en aval de Krems (Basse-Autriche) : un modèle du genre. Ici on pédale des deux côtés du Danube…, photo © Danube-culture droits réservés

Les pistes allemandes et autrichiennes, voire slovaques et hongroises peuvent être en saison très fréquentées par les amateurs de la petite reine de ces pays et des pays voisins d’Europe centrale en particulier lors des weekends et pendant les vacances. Australiens, néo-zélandais, anglais, italiens, belges, hollandais, américains, français (pas les plus nombreux…) et autres nationalités font aussi de l’Eurovélo 6 un itinéraire international !

Dürnstein en Wachau (rive gauche) un des plus moments du parcours. Ici un bac permet aux piétons et aux cyclistes de traverser le Danube, photo © Danube-culture droits réservés

Il est plus facile de suivre le cours du fleuve d’amont en aval pour profiter du dénivelé même si la pente est très faible. Mais rien ne vous empêche si le coeur vous en dit, de rouler à contre-courant et de remonter tranquillement le Danube de Bratislava jusqu’à ses sources en Forêt-Noire !

Rive gauche près d’Altenwörth (Basse-Autriche), photo © Danube-culture, droits réservés

De Passau jusqu’à Bratislava, l’offre culturelle, au-delà des magnifiques paysages traversés comme la boucle de Schlögen, la Wachau (classée au patrimoine mondiale de l’Unesco au titre des paysages), les prairies alluviales danubiennes (Parc National en aval de Vienne) et d’autres sites naturels d’exception, est d’une variété impressionnante : cathédrales (Passau, Linz, Vienne, Bratislava), abbayes bénédictines et d’autres ordres religieux (Engelhartszell, Skt Florian, Wilhering, Melk, Göttweig, Klosterneuburg…), églises baroques (Linz, Maria-Taferln, Spitz, Krems…),

Château de Schönbühel, photo © Danube-culture, droits réservés

châteaux, forteresses, villes fortifiées (Eferding, Falkenstein, Linz, Enns, Grein, Persenbeug, Schönbühel, Aggstein, Dürnstein, Krems, Schallenburg, Greifenstein, Vienne, Orth, Eckartsau, Hainburg, Devín, Bratislava…), musées de toutes obédiences, certains passionnants et surprenants comme l’Ars Electronica Center, le superbe LentosKunstmuseum tous deux à Linz, ou liés à la navigation sur le Danube (Grein, Spitz), sites celtes et romains (Enns, Mautern, Tulln, Petronell-Carnuntum…), musées de peinture (Linz, Pöchlarn, Tulln, Krems, Vienne, Bratislava…), sites préhistoriques (Willendorf )…

La Vénus paléolithique de Willendorf (Wachau) datée d’entre 28 000-25 000 avant Jésus-Christ. L’original se trouve à Vienne au Musée d’Histoire Naturelle. Publiée la première fois sur FB elle fut censurée pour pornographie !  Photo © Danube-culture, droits réservés

Il faut aussi saluer la savoureuse gastronomie des auberges et restaurants des rives danubiennes et les vignobles de Basse-Autriche en particulier qui donnent parmi les meilleurs vins d’Europe centrale. À goûter également dans les Konditorei comme celle de Linz, de Grein, de Krems et de Vienne les nombreuses et savoureuses spécialités.  Sont également proposés parfois même jusqu’au bord de la piste cyclable comme lorsque c’est la saison, les succulents abricots nommés « Marillen » en Autriche qui sont un des trésors de la Wachau et qui sont du à son micro-climat engendré par la présence du fleuve, l’orientation et le relief de la vallée. Quant à l’offre d’hébergement, elle permet de répondre à toutes les demandes mais attention cette piste cyclable est la plus fréquentée de toutes en Europe. Amusez-vous à traverser le fleuve en empruntant l’un des bacs à fil qui sont en activité, détendez-vous en vous baignant dans l’une des piscines qui voisinent le fleuve, trouvez votre bonheur dans les manifestations culturelles, concerts, opéras qui fleurissent pendant les mois d’été sur les rives du fleuve.

Le château d’Eckartsau et son parc, ancien pavillon de chasse remanié à l’époque baroque, dernière résidence autrichienne du dernier empereur d’Autriche, Charles Ier de Habsbourg, photo © Danube-culture, droits réservés

Un guide utile et complet
   La référence absolue dans le tourisme à vélo danubien et la nôtre sont incontestablement les guides autrichiens Donau-Radweg BIKELINE/ Radtouren, publiés aux Éditions Verlag Esterbauer GmbH.

Très détaillés et fonctionnels, bien rédigés et fiables, ces guides sont très régulièrement remis à jour. L’année 2017 a vu la sortie de la trente-et-unième édition de l’itinéraire Passau-Vienne !
Le parcours danubien intégral ou presque (Donaueschingen-mer Noire) fait l’objet de 5 volumes…

Les régions (Länder) de Haute et de Basse-Autriche éditent également un guide annuel très complet en neuf étapes de Passau à Bratislava et qui a l’avantage d’être gratuit.

www.esterbauer.com
www.donauradweg.at
www.donau.com
http://www.eurovelo6-france.com/les-fleuves-a-decouvrir/le-danube
www.linztourismus.at

www.wien.info
www.visitbratislava.com

Église de pélerinage de Maria-Taferl (rive gauche), photo © Danube-culture, droits réservés

Retour en haut de page
commodo ultricies ut sed vel, odio libero. dolor non