le Danube et les hydravions

   C’est sur ce vaste espace, le long de la rive gauche du Danube, très fréquenté par les Viennois à la belle saison, près du quartier de Kaisermühlen, qu’un premier essai eut lieu en mai 1909. La piste bosselée incita tout d’abord l’aviateur français George Legagneux (1882-1914), premier pilote à avoir fait voler un biplan en Autriche, à refuser de faire une tentative de vol mais, devant une foule impatiente et mécontente de plusieurs dizaines de milliers de curieux qui s’étaient déplacés pour assister à l’évènement, il finit par accepter. Seule une partie des spectateurs eurent pourtant la conviction ou l’impression que l’avion avait réussi à décoller. Quelques meetings aériens spectaculaires eurent lieu par la suite à Aspern à l’est de Vienne sans que cela soit suivi de la mise en place de vols réguliers de passagers. L’aérodrome d’Aspern servit de base aérienne militaire pendant la Première Guerre mondiale y compris pour le transport du courrier. Puis, suite à la défaite des empires allemand et austro-hongrois, toute navigation aérienne militaire et civile fut interdite au nouveau état autrichien (les installations d’Aspern durent être en partie détruites) jusqu’en 1922 ce qui permit à la Compagnie de Navigation Franco-Roumaine, ancêtre d’Air France, d’inaugurer, après une période d’essais, un vol quotidien Paris-Prague-Vienne-Budapest et de prolonger cette liaison jusqu’à Constantinople par la suite.
   En 1923, une compagnie aérienne autrichienne, la Luftverkehr-AG (ÖLAG), dont les capitaux étaient détenus majoritairement par le constructeur d’avions Junkers, fut autorisée à son tour à assurer des liaisons régulières entre Vienne, Munich et Berlin mais les taxes importantes prélevées par l’aérodrome d’Aspern l’obligèrent à rechercher un autre lieu pour développer ses activités. C’est ainsi qu’elle aménagea sommairement un nouvel emplacement sur la zone d’inondation du Danube à la hauteur de Jedlesee. Les Junker F-13 de la compagnie qui effectuaient le vol vers Budapest, étaient munis à Vienne de flotteurs et transformés en hydravion pour pouvoir décoller et se poser directement sur le fleuve à Vienne et à Budapest.
   D’autres liaisons vers des villes autrichiennes sur les rives de lac (Klagenfurt) furent également assurées par des hydravions. L’aérodrome de Jedlesee ferma ses portes en 1927 et la compagnie réintégra le site d’Aspern qui ferma à son tour ses portes au transport aérien de passager au profit de Schwechacht, (rive droite du Danube) en 1977.
   L’emplacement de Jedlesee sera à nouveau fréquentée à partir de 1953 avec des activités de planeur. Une base de vol à voile est inaugurée en 1955 sur la zone d’inondation entre les communes de Streberdorf et Langenzersdorf. Les aménagements du Nouveau Danube et la disparition de la zone d’inondation mettront un terme à ses activités sur cet emplacement.
   La compagnie hongroise Aëroexpress Rt., créée fin 1922, troisième compagnie aérienne dans l’histoire de l’aviation hongroise et concurrente de la Franco-Roumaine, assura également avec les mêmes Junkers 13 adaptés des vols réguliers (Budapest-Vienne-Budapest, Budapest-lac Balaton-Budapest), touristiques et à la demande en hydravion. Leur base se trouvait à la hauteur de l’hôtel Gellért. Le ballet de ces « mouettes argentées » qui passaient sous le pont François-Joseph (aujourd’hui pont de la liberté) avant de décoller, attiraient une foule de spectateurs.
   Aëroexpress inaugura un peu plus tard avec d’autres compagnies un vol Belgrade-Londres-Belgrade via Cologne, Francfort, Straubing, Vienne et Budapest. Le trajet s’effectuait en hydravion de Straubing sur le Danube (Bavière) à Belgrade en suivant le fleuve. La nuit, les eaux miroitantes du Danube aidaient les pilotes à se diriger. Des projecteurs alimentés par des batteries, orientés vers le bas et se croisant à 100 m pour estimer l’altitude de l’appareil, étaient fixés sur les ailes. Les eaux libres de glace du Danube permettaient en hiver si besoin aux hydravions d’atterrir et de décoller mais le brouillard pouvait entraver leur navigation qui se déroulait à environ 300 m au-dessus du fleuve. La pratique voulait dans ce cas que les hydravions se posent sur l’eau et continuent leur voyage sur le fleuve avant de redécoller dès que la visibilité était rétablie.
Eric Baude pour Danube-culture, © droits réservés, mis à jour décembre 2023
Sources hongroises :
https://kepesrepules.wordpress.com/category/evfordulok/

Les plus belle plages danubiennes viennoises !

Concernant le Danube, une petite minorité de Viennois n’a pas froid aux yeux (ni au reste du corps…) et se baignent même en plein hiver, de préférence quand la température de l’eau est légèrement au-dessus de zéro pendant que d’autres patinent à proximité et skient dans les montagnes avoisinant la capitale. Si le coeur vous en dit, vous êtes cordialement invités par les membres du club de Vienne à des baignades hivernales rafraîchissantes et revigorantes ! Une coutume qui se pratique aussi ailleurs sur le Danube.
https://youtu.be/3LmtMdOPSp4

Le Vieux Danube et le Nouveau Danube (Donauinsel) ou le top des plages danubiennes viennoises !
Pour les baignades à entrée libre, il n’y a pas de service de surveillance.

Vieux Danube (Alte Donau)
   Le bras mort du Vieux Danube est le résultat des gigantesques travaux de régulation et d’aménagement du fleuve pendant les années 1870 et ses plages sont parmi les plus appréciées des citadins qui abandonnent volontiers aux touristes de plus en plus nombreux le coeur de la ville, les musées, les cafés historiques, les jardins, le Graben, la Kärtnerstrasse voire Schönbrunn, les quartiers résidentiels plus périphériques et le bruit de la ville pour se réfugier par temps de canicule au bord de l’eau en particulier sur la rive gauche du grand fleuve ou sur la Donauinsel et dans les baignades des environs.
Bordé de jardins, de pelouses, de restaurants avec terrasse au bord de l’eau et de promenades avec chemins piétons et pistes cyclables, le Vieux Danube attire à la belle saison baigneuses et baigneurs de tout âge et en tout genre, amateurs de voile, rameurs et planchistes mais aussi les patineurs en hiver.

Vieux Danube, photo © Danube-culture, droits réservés

Trois écoles de voile et de planche, de nombreuses locations de bateaux, canots, pédalos, etc. et quatre plages pour la baignade. Peut-être choisirez-vous de passer l’après-midi à la plage de l’île de « Gänsehäufel », longue de deux kilomètres. Piscine à vagues, bassin sportif, terrains de jeu, cafés et buvettes, difficile de s’imaginer au milieu d’une grande ville.
www.wien.gv.at/freizeit/baeder/uebersicht/

Angelibad
Biernersteig, 1210, Wien, G.P.S : 48.249,16.403
U6 (Neu Donau) ou U1 (Alte Donau) et bus 20A (station Angelibad)
La plus proche du centre ville. Baignade avec cabines en bois rénovées des années 1930, pelouses ombragées. Parfait pour les familles et les enfants. Restaurant, toilettes.
Bon marché
www.wien.gv.at/freizeit/baeder/uebersicht/sommerbaeder/angelibad.html

Dragonerhäufel
Romaplatz, 1210, Wien, G.P.S. : 48.248, 16.405, à proximité d’Angelibad
U6 (Neu Donau) ou U1 (Alte Donau) et bus 20B (station Angelibad)
Entrée gratuite
Terrain de sports, restaurants, snacks, toilettes

Une auberge traditionnelle au bord de l’eau, quartier de Kaisermühle, Photo © Danube-culture, droits réservés

Strandbad Alte Donau
 Arbeiterstrandbadstrasse 91,1220 Wien, G.P.S. : 48.243, 16.417
U6 (Neue Donau) et bus 20B (station Alte Donau) ou U1 (Alte Donau) et bus 20A ou 20B (station Strandbad Alte Donau).
Plage ouverte en 1918. Équipements pour les enfants, crèche, sports, restaurant, stands divers, wifi gratuite, toilettes
Prix moyen

Sur le Vieux-Danube… photo © Danube-culture, droits réservés

Bundesbad Alte Donau
 Arbeiterstrandbadstrasse 93, 1220 Wien, G.P.S. : 48.241, 16.422
U6 (Neue Donau) et 20B (station Bundessportbad) ou U1 (Alte Donau) et bus 20A ou 20B (station Bundessportbad)
À côté de Strandbad Alte Donau
Sports, cours de natation restauration rapide, douches, toilettes, wifi gratuite.
Le Bain fédéral du Vieux Danube était à l’origine (1919) une prestigieuse école de natation impériale.
Bon marché

Collection  Bibliothèque Nationale d’Autriche, Vienne

Gänsehäufel ou le Lido des Viennois
 Moissigasse 21, 1220 Wien,G.P.S. : 48.228, 16.428
U1 (Kaisermühlen VIC) et bus 92A ou 92B (Schüttauplatz), Bäderbus-Shuttle-Service de Kaisermühlen VIC directement jusqu’à Gänsehäufel (fonctionne pendant les heures d’ouverture de Gänsehäufel)
« I steh aufs Gänsehäufel, auf Italien pfeif i! », « J’adore Gänsehäufel et je me fiche de l’Italie ! » chantait en dialecte viennois le très populaire Rainhard Fendrich dans sa chanson Strada del sole (1981).

Toutes les décorations (ou presque) sont permises, parfois jusqu’aux plus kitsch, Photo © Danube-culture, droits réservés

On cultive depuis le 5 août 1907 sur Gänsehäufel, petite île boisée et première plage communale d’Europe, l’art du bain depuis plus de cent ans et certains jours de canicule les lieux accueillent jusqu’à 30 000 baigneurs. L’espace et les équipements le permettent sans aucun problème de promiscuité.
Terrains de sports, plages, baignades, plongeons, pontons, théâtre de marionnettes, terrains de jeux pour les enfants, biotop, sentiers de promenades restaurants, snacks, cabines, douches, toilettes, kiosks, sauna, massages, minigolf, trampoline…
Prix moyen
www.gaensehaeufel.at

Plan de Gänsehaüfel ou le Lido viennois, plage communale, source Stadt Wien

Donauinsel et Neu Donau (Île du Danube et Nouveau Danube)
Quarante-deux kilomètres de plages de sable, de galets ou de pelouses  le long du Nouveau Danube, de petites criques pour se baigner, des terrains de jeux, des pistes de jogging et skating, des locations de bateaux, vélos et planches, un vaste espace naturiste cher au FKK, ainsi que des bars, cafés et restaurants le long de la « Copa Cagrana ». Bienvenue au paradis des loisirs de Vienne !
Tous les ans pendant un weekend du mois de juin s’y déroule un grand festival, la Donauinselfest, le rendez-vous de la jeunesse le plus important en Europe avec quelque trois millions de visiteurs sur trois jours.
Entrée libre
https://www.wien.info/fr/locations/danube-island
https://donauinselfest.at/

Pendant le grand rendez-vous musical de la Donauinselfest, photo Philipp Naderer, wikipedia

Aire de jeux aquatiques de la Donauinsel (Wasserspielplatz)
Ce terrain de jeu de 5 000 mètres carrés permet aux enfants de patauger, barboter, apprivoiser l’eau, traverser le plan d’eau sur un bac relié à un câble ou sur une passerelle ou encore s’initier au fonctionnement des écluses.
Entrée libre

Aire de jeux aquatiques de la Wasserturm
10, Windtenstraße
Avec ses 15 000 mètres carrés, la Wasserturm qui fonctionne de fin avril à fin septembre est la plus grande aire de jeux aquatiques en Europe. On y trouve des cascades, des torrents, des étangs, des ponts et de vastes pelouses pour s’allonger. Les enfants sont particulièrement friands du grand toboggan de la tour (6 m) et du « bac à sable » géant.
Entré libre

Kaiserwasser
 Wagramer Straße/Weissauweg, 1220 Wien
Entrée libre
www.wien.gv.at
+43 1 40 00 80 42

Strandbad Stadlau
1120 Wien, Am Mühlwasser, GPS : 48.213, 16.458

Aux environs de Vienne (rive droite) :

Strandbad Klosterneuburg
Strandbadstrasse 16, 3400 Klosterneuburg, G.P.S. : 48.306, 16.336
U4, S (station Heiligenstadt) et bus 239 ou 238 (station Klosterneuburg/Leopoldbrücke) puis une dizaine de minutes à pied ensuite.
Terrains de jeux pour les enfants, pelouses,  terrains de sport, tremplin, restaurant, snack, douches, toilettes, cabines, location de transats, de bateaux…
Aussi connue que l’abbaye toute proche, la baignade de Klosterneuburg, qui a plus de 140 ans d’existence (elle fut fondée en 1878), est un petit bijou du genre. Très bien équipée pour les familles et très fréquentée !
Payant mais bon marché

Strombad Kritzendorf (Klosterneuburg)
Rebhuhnweg, 3420 Krizendorf, GPS : 48.340, 16. 305
S 40 de Spittelau ou Heiligenstadt ou Franz-Joseph-Bahnhof jusqu’à Kritzendorf (env. 20 mn) puis à pied (12 mn) jusqu’au Danube

Strombad Kritzendorf

Toujours à Klosterneuburg mais une simple baignade avec une plage de sable qui borde directement le Danube. ll ne faut pas s’imaginer pouvoir nager à contre-courant. Soyez vigilant !
Cette baignade s’appelait entre les deux guerres « Kritz-les-Bains » et était considérée comme la Côte d’Azur ou la Riviera autrichienne. Elle était fréquentée alors par de nombreux artistes et intellectuels viennois. L’Orchestre symphonique de Vienne y donnait des concerts-promenades pendant la saison d’été dans un kiosk sur la plage.
Restaurant, terrain de volleyball, tennis, football, bac à sable…
Entrée libre

La baignade de Greifenstein dans son univers bucolique, photo © Danube-culture, droits réservés

Stranbad Greifenstein
GPS : 48.346, 16.239
S 40 de Spitelau (U4, U6, S) jusqu’à Greifenstein-Altenberg (env. 20 mn) et à pied vers le Danube (5 mn)
Cette baignade naturelle sur un bras mort du Danube, au pied de la forteresse de Greifenstein, est également très appréciée des Viennois qui la rejoignent souvent en bicyclette en remontant le fleuve depuis la capitale, le long de la rive droite.
Entré libre
Location de bateaux, trampoline pour les enfants, snacks, terrain de beach-volley, toilettes sèches, cabines, espace de jeux pour les enfants. Bel environnement !

Aubad Tulln
Donaulände
Train S 40 (direction Krems ou Skt-Pölten) depuis la Franz-Joseph Bahnhof
Un étang de 50 000 m2 et un vaste parc de loisirs sur la rive droite du Danube, à proximité du centre de la jolie ville de Tulln où l’on trouve un musée Egon Schiele, sa maison natale (gare de Tulln), le bateau du peintre autrichien Friedrich Hundertwasser en rénovation, le Schönbrunn, un ancien et élégant bateau à vapeur de la D.D.S.G., un musée romain et d’excellents hôtels et restaurants.
Ouvert de début juin à fin août, entrée payante

Eric Baude pour Danube-culture, mis à jour juillet 2023, © droits réservés

Retour en haut de page