Le Danube lui-même est une expérience qui concerne le monde entier.

Karl Markus Gauß

Tout, sur ce grand fleuve, excite la curiosité, l'admiration, la contemplation

Le Corbusier

Être entre Donaueschingen et Braila ;
c'est la seule définition valable de l'instant.

Péter Esterházy

Longer les rives du Danube permet
de penser avec la mentalité de plusieurs peuples.

Claudio Magris

Il n’est pas facile d’écrire sur le Danube, parce que le fleuve s’écoule sans cesse et sans repères, sourd aux propos et au langage qui articule et découpe l’unité du vécu.

Franz Tumler

Le Danube qui par cinq fleuves tombe échevelé dans la mer

Victor Hugo

Le Danube a tant de facettes différentes : c'est ce qui fait de lui le plus européen des fleuves.

Andrej Stasiuk

Les longs flots du Danube enlacent leurs volutes
Qui sont présent, passé et avenir mêlés...

Attila Jószef

Le Danube inspire une passion contagieuse à ses riverains. Mes compagnons savaient tout de leur fleuve.

Patrick Leigh Fermor

Notre Danube ! Chaque fois que son nom se fait entendre, des doigts invisibles pincent les cordes de nos coeurs.

Yordan Yovkov

La vue de mon cher Danube, par nos nuits tièdes et étoilées, nos clairs de lune, répondait à mon plus grand rêve d’enfance.

Panaït Istrati

C'est le fleuve qui construit lui-même son paysage et qui sans cesse le modifie.

Prof. Gustav Wendelberger

Le Danube, large et paisible, s'écoule lentement et indolemment vers la mer avec la même majestueuse insouciance depuis des milliers d'années.

Jean Bart (E. P. Botez)

Le long du Danube il y a tant de pays, tant de langues avec lesquels il nous relie chaque fois que nous regardons par la fenêtre.

Reiner Kunze

Le delta du Danube est l’ultime et le plus extraordinaire cadeau que le grand fleuve fasse au continent avant que ses flots ne s’unissent à ceux de la mer Noire.

Eugène Panighiant

Regardez seulement le soleil se coucher sur le Danube qui meurt.

André Bellesort

A propos

Eric BAUDE, directeur de la publication ou la passion du Danube

Après des études et des activités musicales et culturelles de haut niveau en France et à l’étranger, Eric Baude complète sa formation à Paris (Sorbonne et INALCO) puis en Europe centrale à Prague (Université Charles IV et Bibliothèque du Klementinum). II décide ensuite, grâce à une bourse d’une fondation privée, de créer une médiathèque spécialisée puis une formation sur instruments anciens. À sa tête il entreprend des recherches patrimoniales dans les bibliothèques autrichiennes, hongroises, tchèques et slovaques restituant de nombreux manuscrits inédits qu’il interprète, édite et enregistre avec son ensemble, obtenant  de prestigieuses récompenses discographiques françaises et étrangères et de nombreuses invitations dans des festivals de musique renommés.

Il est nommé au printemps 2007 directeur du centre culturel français/Institut français de Timisoara (structure appartenant au réseau du Ministère des Affaires Étrangères) à proximité du Danube et du défilé des Portes de Fer. Il est impressionné, émerveillé par les paysages danubiens et noue des relations de proximité avec des personnalités des rives hongroises, serbes, roumaines du fleuve. Il initie et développe des projets transfrontaliers de collaboration avec les institutions locales et régionales autour du fleuve, de ses affluents, de son patrimoine culturel et environnemental et commence à parcourir avec passion ses rives de ses sources jusqu’à son delta. Habitant désormais depuis quelques années au bord du Danube autrichien, longeant ses rives tout au long de l’année en solitaire ou en accompagnant des groupes, il marche à la rencontre du grand fleuve, de ses habitants et des paysages danubiens. Il poursuit aujourd’hui ses recherches sur le Danube et les patrimoines culturels du bassin danubien, recherches qu’il souhaite aborder dans une approche holistique la plus ouverte, la plus vivante et la plus transversale possible. Son travail s’inscrit prioritairement au sein d’une démarche de promotion d’un tourisme durable adapté aux enjeux environnementaux du Danube.

Eric Baude est lauréat de la bourse Léonard de Vinci du Ministère des Affaires Étrangères, d’une bourse du gouvernement tchèque, titulaire d’un master II (Sorbonne-Paris IV) et a complété récemment son parcours  professionnel à l’Observatoire des Politiques Culturelles de Grenoble (Université Pierre Mendès-France, Institut d’Études Politiques).

Il parle plusieurs langues centre-européennes et est l’auteur d’articles et de livres consacrés aux patrimoines culturels d’Europe centrale et orientale.

Retour en haut de page
nec dolor pulvinar mattis dapibus venenatis, sem, neque.