Le Danube : frontière ou trait d’union entre les peuples d’Europe centrale et orientale ?

L’homme a assuré sa présence sur ses rives et au delà pour le meilleur… mais aussi quelquefois pour le pire.

Le Danube est le fleuve européen par excellence. Il traverse ou longe actuellement les rives de 10 pays. Le Danube est le seul grand fleuve européen à traverser presque toute l’Europe d’ouest en est et à rejoindre la mer Noire, mer continentale fermée qui se partage à la fois entre l’Europe et l’Asie. Il représente sur une partie inférieure de son cours, la frontière orientale actuelle de l’Union Européenne.

Le Danube c’est évidemment bien plus qu’une frontière ou plutôt qu’une superpositions de frontières presque invisibles, parfois fluctuantes mais toujours palpables. Ce fût (mais n’est pas encore ?) le symbole d’affrontements, de confrontations douloureuses, d’enjeux entre un monde sédentaire à l’ouest et un univers longtemps nomade et de migration à l’est, entre des empires, entre des peuples, entre des régimes politiques opposés ? C’est en même temps une voie de vie, de civilisation et d’échanges. Ont été édifiées dès l’antiquité au long de ses rives des routes de marchandises, sont passés et passent sur celles-ci dans les deux sens des chemins d’invasions, de conquêtes, de pillards, de croisés, de migrants, de pèlerins, d’aventuriers de toutes sortes mais aussi et sur ces mêmes chemins des voies de diffusion de nouvelles cultures. Les abords du fleuve en sont toujours les mémoires vivantes, témoignent.

Le Danube : une impressionnante succession de paysages et d’horizons

Ruines de la forteresse d’Aggstein en Wachau

Le bassin danubien raconte aussi plusieurs histoires extraordinaires, celle de la formation du continent européen, celle de la nature d’abord puis celle d’une relation tumultueuse entre l’homme prométhéen et une divinité de la nature à la force, à la ténacité opiniâtre, au caractère ombrageux, indocile, colérique. Rien ne fut et ne sera jamais gagné définitivement par l’homme sur le fleuve impérial. Celui-ci, encore aujourd’hui, et malgré de nombreux et pharaoniques aménagements des deux derniers siècles avec ces cathédrales fluviales que sont les gigantesques barrages d’Autriche et des Portes de fer, sort régulièrement de son lit, provoquant des inondations sur des espaces considérables, rappelant à l’homme que lui seul décide. Comment vivre le mieux possible en composant avec ces incertitudes fut sans doute la question permanente des hommes depuis leur installation au long de ses rives.

Le Danube se tient bien au-delà de l’histoire humaine mais il la façonne continuellement. Le Danube est ainsi au sein de cette histoire tout à la fois le fleuve des émotions, des passions, de la démesure et du simple quotidien, des dangers de la nature, des légendes, des fêtes, du vivre ensemble ou parfois aussi… du ne plus vivre ensemble.

Chacun a « son » Danube ou le voit selon sa place, ses rêves, ses besoins, ses projets, sa propre histoire. Mille et un métiers, mille et une manières d’être et de faire déclinent l’incroyable attractivité du fleuve, mille et un regards se posent sur le Danube et le questionnent. Le fleuve génère sans le vouloir un incessant tourbillon de vies entremêlées.

C’est dans cet esprit que ce site francophone souhaite s’organiser et raconter le fleuve.

La France et le Danube : une histoire ancienne

Ce site francophone veut aussi se faire l’écho de la présence française au bord du fleuve et de son dialogue avec les pays riverains et leurs cultures. La France a eu le souci permanent, depuis la révolution, de permettre au Danube d’acquérir un statut de fleuve international justement partagé entre tous, statut illustré en particulier par des règles de navigation et protégé par une Commission du Danube ad hoc qui siège aujourd’hui à Budapest et dont l’une des quatre langues officielles est toujours le français.

Vive la France II
Ce site regroupera également des sources et des informations en langue française liés à l’histoire du fleuve, à sa vie, à ses habitants, à ses cultures et à celles de son bassin.

 

Retour en haut de page
ed6fe0bd6c36576d849e2514340f44a9DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD