Sámuel Mikoviny (entre 1686 et 1700 ?-1750) : un savant universel

Savant mathématicien, ingénieur hydraulique, géodésiste, astronome, graveur, cartographe et professeur slovaco-hongrois, Sámuel Mikoviny est un des plus éminents représentants de la Slovaquie, du royaume de Hongrie et de l’empire des Habsbourg dans les univers des sciences et des techniques au XVIIIème siècle.

 

Il s’initie tout d’abord et pratique avec talent l’art de la gravure à Nuremberg, étudie les mathématiques aux universités d’Altdorf et d’Iena ainsi que l’astronomie à Vienne avant de travailler à Bratislava comme ingénieur, consacrant alors son travail à la construction et à l’aménagement d’ouvrages de protection contre les inondations du Danube et du Vág, régularisant leurs cours et améliorant les conditions de leur navigation. Il s’intéresse également à l’astronomie et installe chez lui à Bratislava son propre observatoire. Ses observations astronomiques l’aident pour son travail de cartographie. Dans ce domaine, sa contribution à l’élaboration d’une nouvelle carte du royaume de Hongrie dont la méthode se base sur quatre principes, astronomique, géométrique, magnétique et hydrographique, fut prépondérante.

0 R

Sámuel Mikoviny collabore avec son contemporain Matthias Bel, autre savant renommé du royaume multi-ethnique de Hongrie, en gravant cartes et illustrations de villes et de châteaux, notamment pour son encyclopédie Nototiae Hungariae Novae Historico-Geographica. Il réalise les premières cartes topographiques des comtés du royaume de Hongrie, supervise la construction d’un système élaboré de réservoirs à eau pour des mines inondées tout en permettant d’approvisionner l’industrie locale en énergie et enseigne, à partir de 1735, à l’école des mines de Banská Štiavnica qui deviendra plus tard la première université technique européenne.

Comaromium_vulgo_Comorn_in_Danubius_Pannonico-Mysicus_1726_by_Marsigli

Forteresse romaine et camp de légionnaires de Brigetio près de Komárno (Slovaquie)

Sámuel Mikoviny fut membre de l’Académie des Sciences de Prusse à Berlin. Pendant la guerre austro-prussienne de Silésie, l’impératrice Marie-Thérèse fait appel à lui pour fortifier la frontière moravo-silésienne. Il achève en 1748 des travaux de régulation du Danube dans la région de Komárno, élabore les plans d’un futur palais royal à Buda puis se consacre à l’archéologie, publiant une carte de la forteresse romaine et du camp de légionnaires de Brigetio sur le Danube. Il meurt pendant la construction d’ouvrages contre les inondations du Vág au début du printemps 1750.

 

Danube_Samuel Mikoviny_Bibliotheca_Publica_Universitatis_Altdorfinae

S. Mikoviny : Bibliothèque publique de l’Université d’Altdorf

 

Retour en haut de page
e93ce4e8c87417d0e94e7935c766e52dmmmmmmmmmmmmmmmmm