Danube : une géographie européenne

Par sa longueur (2 857 km) et par la superficie de son bassin versant (817 000 km2), Le Danube est, après la Volga (3690 km à l’origine, 3530 km aujourd’hui, superficie de son bassin 1 350 000 km2, entièrement situé en Russie), le deuxième fleuve le plus long d’Europe. Il appartient au bassin de la mer Noire.
Le Danube est le plus long fleuve d’Europe centrale et du sud-est du continent. Il traverse ou baigne les rives de 10 pays (Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Moldavie et Ukraine) et son bassin s’étend en tout sur 19 pays (les 10 pays précédemment cités auxquels s’ajoutent l’Italie, la Pologne, la Suisse, la République tchèque, la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la République de Macédoine et l’Albanie).

La superficie totale du bassin danubien est de 817 000 km2. Celui-ci « englobe des régions aussi variées que les moyennes montagnes d’Europe occidentale et centrale, les Alpes centrales, orientales et dinariques, les Carpates, les Balkans, les grandes plaines pannonienne et moldo-valaque ainsi que l’Ukraine méridionale. Son bassin voisine au nord avec ceux de la Weser, de l’Elbe, de l’Oder et de la Vistule, au nord-est avec le bassin du Dniestr, au sud avec les bassins des fleuves de la mer Egée (Salamvria,Vistritsa, Vardar, Aliakmon, Strylon ou Strouma, Maritsaet de la mer Adriatique, enfin à l’ouest et au nord-ouest avec le bassin du Rhin. 

Le bassin du Danube : 817 000 km2, source WWF Deutschland

Le Danube naît en Allemagne, de l’union de deux ruisseaux de montagne, la Breg et la Brigach, ruisseaux qui prennent leur source sur le versant est de la Forêt-Noire (Schwarzwald) à respectivement 1078 et 940 m d’altitude.

Confluent de la Breg avec la Brigach à Donaueschingen, photo Danube-culture, droits réservés

Ces deux cours d’eau de 49 et 43 km qui se rencontrent sur le territoire de la petite ville de Donaueschingen (Land de Bade-Würtemberg), forment, avec l’apport conséquent de plusieurs sources du sous-sol karstique jaillissant sur le territoire de cette commune parmi lesquelles une quinzaine se trouvent dans la zone du parc du château des princes de Fürstenberg (dont celle intitulée « Die Donauquelle » (« La source du Danube »), officiellement le Danube en aval de leur confluence.

La longueur totale du fleuve, à partir du confluent de ces deux ruisseaux est de 2783,4 km. 2414 km du fleuve sont navigables, de Kelheim (Allemagne) jusqu’à Sulina (kilomètre zéro, Roumanie).

Toutes les distances sur le Danube sont mesurées de l’aval vers l’amont, d’abord en milles de Sulina à Galaţi (Roumanie), puis en kilomètres de Galaţi jusqu’à Ulm (Allemagne). Le comptage en milles se termine au port de Galaţi où est installée la dernière et 80ème borne. En continuant à remonter le fleuve on trouve ensuite la première borne kilométrique (km 150) et ainsi de suite jusqu’à Ulm. La distance en ligne droite, entre le confluent de la Breg avec de la Brigach et l’embouchure du fleuve est de 1630 km, ce qui donne un coefficient de sinuosité de 1,7.

Le dénivelé total du fleuve, depuis le confluent de la Breg et du Brigach jusqu’à la mer Noire n’est que de 678 m.
Dénivellation moyenne de la source jusqu’à Passau : 0,65%
Dénivellation moyenne de Passau à Hainburg : 0,5%
Dénivellation moyenne de Hainburg jusqu’à l’embouchure : 0,07%
La pente moyenne est donc très faible et n’est égale qu’à 25 cm/km.

Le débit d’eau moyen au Cap Tchatal d’Izmaïl (bras de Chilia) est de 6 500 m3/seconde (approximativement 205 km3/an) mais varie considérablement selon les années.  

Le Haut-Danube dans sa traversée du Jura Souabe à la hauteur de l’abbaye de Weltenburg (rive gauche), en amont de Kelheim et du confluent avec l’Altmühl, photo Danube-culture, droits réservés

À partir du confluent de la Breg et de la Brigach et jusqu’à la localité de Tuttlingen (km 2747), le Danube coule vers le sud-est, puis il modifie son cours en direction du nord-est, orientation qu’il garde jusqu’à Regensburg (Ratisbonne, km 2379). Il atteint alors son point le plus septentrional (49°03′ de latitude nord). Le Danube se dirige par la suite vers le sud-est jusqu’à Gönyü, en Hongrie (km 1791). À Gönyü, il poursuit d’abord son chemin vers l’est et oblique brusquement vers le sud dans la région de Vác (km 1679). Le fleuve continue de couler vers le sud en direction de Vukovar (Croatie, km 1333).

De Vukovar jusqu’à la localité de Bačka Palanka (km 1298), il maintient un cap sud-est puis est jusqu’au confluent avec la Tisza (km 1214,5). Du confluent de la Tisza jusqu’à Artchar (km 771), il dessine de grands méandres, coulant vers le sud-est et l’est jusqu’à Svistov (Bulgarie, km 554). C’est près de cette ville que le Danube atteint son point le plus méridional (43°38′ de latitude nord). Au delà le fleuve se dirige vers le nord-est jusqu’à la ville de Cernavoda (Roumanie, km 300). En aval de Cernavoda, le Danube prend la direction du nord, oblique ensuite doucement vers l’est à la hauteur de son confluent avec le Siret (km 155). Il maintient en général cette direction jusqu’à son delta.

Sur son cours inférieur, le Danube se ramifie et forme un large delta marécageux d’une superficie d’environ de 5640 km2. La longueur du delta d’ouest en est atteint 75 km sur une largeur de 150 km.

Danube_delta_Landsat_2000

Photo du delta du Danube prise par le satellite Lansat en l’an 2000

Ce delta occupe la partie méridionale d’une vaste plaine s’étendant vers la mer Noire. À l’ouest du delta se dressent les contreforts septentrionaux du plateau de la Dobrogea roumaine derrière lesquels s’étend la plaine du Bas- Danube séparant les versants est des Carpates et des Balkans. Le point le plus avancé du delta danubien se trouve au Cap Tchatal d’Izmaïl.

Le lit principal se divise d’abord en deux bras, ceux de Chilia et de Tulcea. Le bras de Tulcea se divise à son tour en deux bras, celui de Saint-Georges (Sfântu Gheorghe) et celui de Sulina. Le Danube se jette ainsi dans la mer Noire par trois bras principaux : celui de Chilia au nord, le bras central de Sulina et le bras de Sfântu Gheorghe au sud. Les bras de Chilia et de Sfântu Gheorghe se divisent en de nombreux bras secondaires.

Izmaïl et le bras de Chilia, photo © 2018 Google Imagery © 2018 TerraMetrics 

À partir du Cap Tchatal d’Izmaïl jusqu’à la localité de Pardina, le bras de Chilia coule dans un lit unique, d’abord vers le nord-est, ensuite, en aval d’Izmaïl, vers le sud-est. Entre la localité de Pardina et la petite ville de Vilkovo (Ukraine), le bras de Chilia se divise à deux reprises dans des bras secondaires qui se réunissent plus loin à nouveau en un seul lit.

Le bras de Sulina est peu sinueux et non ramifié coulant vers l’est et se se jetant dans la mer Noire à hauteur du port de Sulina. Les localités les plus importantes situées sur ce bras sont les communes de Maliuc, Gorgova, Crişan et Sulina.

Le bras de Sfântu Gheorghe juste avant son embouchure avec la mer Noire, photo Danube-culture, droits réservés

Le bras de Sfântu Gheorghe, forme de larges méandres et coule vers le sud-est en un seul lit. Cinq kilomètres avant la mer Noire il se divise en cinq bras, formant ainsi un delta secondaire. Les localités les plus importantes situées sur ce bras sont les communes de Mahmudia, Murighiol, Dunavat et Sfântu Gheorghe.

Sfântu Gheorghe

© Danube-culture, tous droits réservés, mise à jour octobre 2018

Sources :
Stančík Andrej, Jovanovič, Slavoljub et al., Hydrology of the river Danube, Hydrologie du Danube, Hydrologie der Donau, Priroda Vydavatelstvo, Bratislava, 1988

Ritter Jean, Le Danube, P.U.F., Paris, 1976

Pardé Maurice, Frécaut, René, Hydrologie fluviale de l’Europe continentale. Le Bassin du Danube inférieur [article], Revue géographique de l’Est, Année 1963, 3-4, pp. 429-444

George, Pierre. Données hydrologiques récentes sur le Danube. In: L’information géographique, volume 5, n°2, 1941. p. 30; doi : https://doi.org/10.3406/ingeo.1941.5072
https://www.persee.fr/doc/ingeo_0020-0093_1941_num_5_2_5072

Commission du Danube, Budapest
Commission du Danube

 

Retour en haut de page
et, consequat. massa dolor. elementum quis, non pulvinar ante. diam