Le Danube et l’espace danubien en quelques chiffres…

« L’Océan et Téthys engendrèrent les Fleuves à l’onde tourbillonnante : Le Nil, l’Alphée, l’Eridan qui bouillonne, le Strymon, le Méandre, l’Istros [le Danube] au cours magnifique… »
Hésiode

« Rien n’est aussi souple et doux que l’eau. Pourtant pour dissoudre le dur et le fort, rien ne la surpasse. »
Lao Tseu (IVème siècle avant Jésus-Christ)

« Le vaste monde, seuls les fleuves peuvent vous l’apprendre sur la terre et, dans le ciel, les oiseaux migrateurs. Les fleuves sont des eaux migratrices, messagères de l’universel. »
Jacques Lacarièrre

« C’est graduellement qu’un ordre complexe apparaît, et qu’une certaine complétude se fait jour. »
Kenneth White


 

Source de l’illustration : Carte générale du Danube, Commission du Danube, Budapest, 2009  (afficher en grand)

Longueur
Longueur totale du Danube, de Sulina (kilomètre 0, Roumanie) jusqu’à la source de la Breg en Forêt-Noire (Furtwangen, Allemagne) : 2 888 km. Il occupe la vingt-et-unième place parmi les plus grands fleuves du monde. C’est le plus long fleuve d’Europe après la Volga (3 740 km).

Le Danube mesure 2 840 km de Sulina (Roumanie) jusqu’à Donaueschingen (Allemagne) où la Breg et la Brigach, deux petits cours d’eau du vieux massif de la Forêt-Noire, se rejoignent et forment officiellement le Danube.

Bregquelle_bei_Furtwangen

Source de la Breg à Furtwangen en Forêt-Noire (Schwarzwald)

Comment mesure-t-on le fleuve ?
Une particularité pour ce fleuve : sa longueur se mesure exceptionnellement d’aval en amont. Cette longueur varie suivant que l’on mesure le nombre de kilomètres depuis Sulina jusqu’à Donaueschingen (2 840 km), lieu où le fleuve prend officiellement son nom de Danube ou de Sulina jusqu’aux sources de la Breg ou de la Brigach (2 888 km).

De Sulina (km 0) à Galaţi (km 151), le parcours du fleuve est considéré comme une route maritime, aussi il se mesure par conséquent en milles marins (1 mille marin = 1, 852 km).

La distance en ligne droite, entre le confluent de la Breg et de la Brigach à Donaueschingen et l’embouchure du fleuve est de 1 630 km, donnant ainsi un coefficient de sinuosité de 1,7.

Le point kilométrique 2000, en aval de Krems

Le point kilométrique 2000, en aval de Krems (photo droits réservés). Cette pancarte a été offerte à la commune autrichienne de Krems par un amoureux du Danube.

Dénivelé
Le dénivelé total du fleuve, depuis Donaueschingen jusqu’à la mer Noire n’est que de 678 m. La pente moyenne est donc très faible et n’est égale qu’à 25 cm/km !

Débit
Le fleuve a un débit annuel moyen d’environ 203 millions m3 (6 500 m3/s).

Principaux affluents
Il reçoit au long de son cours plus de 300 affluents parmi lesquels certains d’entre eux sont de véritables fleuves : le Lech, l’Isar, l’Inn (515 km) dont le débit serait supérieur à celui du Danube en amont de son confluent avec celui-ci, la Traun, l’Enns (349 km), la Morava ou March (329 km), la Leitha (Lajta, Litava), la Váh ou Waag (378 km), la Gran ou Hron, l’Ipoly ou Eipel, la Drava (707 km), la Tisza ou Tisa ou Theiß (966 km), la Sava ou Save (940 km), la Velika Morava, le Jiu (331 km), l’Iskǎr, l’Olé (670 km), la Yantra, l’Argeş (327 km), le Siret (726 km) et le Prut (967 km). Tous ces affluents prennent leurs sources dans l’un des trois massifs montagneux récents que le fleuve côtoie : les Alpes, les Carpates et les Balkans.

Deux des affluents du Danube portent le même nom de Morava (March en allemand)  : l’un, sur la rive gauche, détermine la frontière entre la République tchèque et la Slovaquie puis entre L’Autriche et la Slovaquie et rejoint le Danube au km 1880, 26, en amont de la forteresse slovaque de Devín (Theben en allemand), peu avant Bratislava, le second, la Velika Morava, sur la rive droite se jette dans le Danube en aval de Belgrade au km 1104, 50.

Régime
Rassemblant des eaux en provenance des hautes montagnes et de leurs contreforts, de hauts plateaux, de bassins et de plaines, le Danube possède un régime très varié dont le caractère évolue d’une rivière de montagne jusqu’à celui d’un grand fleuve de basse plaine.
Principales crues historiques : 1342, 1501, 1787, 1838, 1899, 1954, 1965, 1970, 2002, 2006, 2010.

Un fleuve régulé et une nature fragilisée
Les nombreux travaux de régulation ont eu pour conséquence la disparition de la plupart des zones humides ainsi qu’une sévère réduction des habitats et de la biodiversité. Plus de 80% de la longueur du fleuve ont été aménagés et sévèrement régulés par l’homme. Plus de 700 barrages et déversoirs ont été édifiés le long de ses principaux affluents entrainant la disparition de plusieurs espèces de poissons sur le Moyen-Danube dont l’emblématique esturgeon. Le développement économique et industriels des deux derniers siècles a également porté gravement atteinte à la biodiversité et aux milieux naturels. Ce n’est que depuis les 30 dernières années que des efforts pour inverser la tendance et restaurer ceux-ci ont été entrepris. Une collaboration scientifique internationale oeuvre désormais efficacement  en ce sens.

Pays et capitales danubiens
10 pays se tiennent sur les rives du Danube ce qui en fait le fleuve le plus international au monde. De ses sources jusqu’à la mer Noire : Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Moldavie, Ukraine.

Quatre capitales dont trois de pays appartenant actuellement à l’Union Européenne ont « fenêtre » sur le Danube : Vienne (Autriche), Bratislava (Slovaquie), Budapest (Hongrie) et Belgrade (Serbie).

Navigation
La navigation et les aménagements sur le fleuve ont commencé dès l’antiquité. 
Le Danube est navigable sous certaines conditions pour de petites unités depuis Ulm (Bavière, Allemagne) et de Kelheim pour de grosses unités jusqu’à la mer Noire (bras de Sulina), soit sur une distance officielle de 2 414, 72 km.

Le régime de sa navigation est administré depuis Kelheim jusqu’à Sulina par la Convention de Belgrade de 1948 et deux protocoles additionnels de 1998 dont la mise en application est confiée à une commission internationale, la Commission du Danube qui siège à Budapest.

Bassin versant
Son bassin versant, qui occupe le vingt-cinquième rang mondial, représente une superficie totale de 817 000 km2 (environ un douzième du continent européen), englobe totalité ou partie 19 pays européens pour une population d’environ 83 millions d’habitants. Il s’étend à partir de 8° 09’ (sources de la Breg et de la Brigach) jusqu’ 29° 45’ de longitude est (delta sur la mer Noire).
Le point le plus méridional du bassin danubien se situe au 42° 05’ de latitude nord, à la source de son affluent l’Iskar dans le massif du Rila, et son point le plus septentrional à 50° 15’ de latitude nord, à la source de la Morava (March). Un tiers de ce bassin appartient aux grands massifs montagneux récents (Alpes, Carpates, Balkans, Monts dinariques) et les deux autres tiers sont représentés par des montagnes moyennes de formation plus ancienne (Forêt-Noire, Jura souabe et franconien, Forêts de Bavière et de Bohême, Hauteurs tchéco-moraves), des plateaux (Dobroudja, Ludogorie) et de grandes plaines (plaine panonienne ou Alföld, plaine roumano-bulgare).

Bassin-du-Danube

Bassin du Danube, sources Wikipedia

Le bassin du Danube avoisine à l’Ouest et au Nord-Ouest, près de ses deux sources, le bassin du Rhin, confine au Nord au bassin de la Weser, de l’Elbe, de l’Oder et de la Vistule, au Nord-Est au bassin du Dniestr et au Sud aux bassins versants des fleuves tributaires de la mer Adriatique et de la mer Égée.

Climat
En raison de sa forme allongé d’Ouest en Est et de la variété de son relief, le bassin versant du Danube reflète des conditions climatiques très complexes : influences océaniques (Haut Danube), continentales (régions danubiennes orientales), influences méditerranéennes dans les territoires traversés par deux de ses affluents, la Drava et la Sava (Moyen Danube).

Amadeus Brillant

L’Amadeus Brillant, un des nombreux bateaux de croisières qui naviguent sur le fleuve, ici aux environs de Hainburg, Autriche (photo droits réservés)

Le delta du Danube : un monde à part
Le Danube forme un exceptionnel delta avant de se jeter dans la mer Noire.
Superficie du delta du Danube : environ 5 640 km2
Longueur du delta d’ouest en est : 75 km
Largeur : 150 km

Danube_delta_Landsat_2000

Apothéose d’un fleuve : photo du delta du Danube prise par le satellite Landsat en 2000

Un fleuve et un bassin multiculturels

Le bassin danubien se caractérise d’abord, depuis l’antiquité, comme un territoire de nombreuses migrations, un espace habité en conséquence par des populations d’une très grande diversité ethnique ainsi que par la présence d’un magnifique patrimoine naturel et multiculturel.

De nombreuses langues sont parlées sur les rives du fleuve parmi lesquelles l’allemand,  le slovaque,  le hongrois,  le serbo-croate,  le roumain, le bulgare,  le moldave, l’ukrainien,  le russe, l’hébreu, le romani, le turc,  letchèque, le ruthène… Des centaines de dialectes locaux et régionaux symbolisent également l’extraordinaire et complexe mosaïque culturelle du bassin danubien.

Plusieurs alphabets, latin, arabe, vieux-slavon et cyrillique cohabitent où cohabitèrent ensemble.

Le parlement hongrois sur la gauche du fleuve à Budapest. La capitale hongroise est surnommée la « Perle du Danube » (photo droits réservés)

De nombreuses villes et cités au patrimoine historique et culturel d’exception se tiennent sur les rives du fleuve parmi lesquelles les villes de Donaueschingen, Ulm, Ingolstadt, Regensburg, Passau (Allemagne), Linz, Ybbs, Melk, Krems, Tulln, Hainburg (Autriche) Györ, Esztergom, Szentendre, Baja, Mohacs (Hongrie), Vukovar (Croatie), Novi Sad (Serbie), Orşova, Drobeta-Turnu Severin, Braïla, Galaţi, Sulina (Roumanie), Ruse, Vidin (Bulgarie), Ismaïl, Vilkovo (Ukraine).

Le Danube au port de Drobeta Turnu Severin (Roumanie)

Le Danube au port de Drobeta -Turnu Severin, Roumanie (photo droits réservés)

 

 

 

 

Retour en haut de page
af649903664a296382740848d8c42361vv